28 novembre 2023
Actualités

Coopérer, un comportement naturel et spontané ?

Qu’est ce que la coopération ? Comment  favoriser l’émergence de la coopération au sein de mon équipe ? Pourquoi est-ce que la coopération est importante pour une équipe, une entreprise, un système d’organisation,..  ?

Coopérer c’est quoi ?

C’est construire avec les autres les ajustements, les aménagements, les arrangements dans les pratiques, en vue de réaliser la mission, mener les activités, réaliser les tâches. Elle ne peut être que la conséquence d’une spontanéité de la part des membres, un « don » car elle ne peut être prescrite ou décrétée par l’organisation.

Des chercheurs comme Robert Axelrod ont démontré que la coopération peut émerger de manière naturelle, même dans des situations où les intérêts individuels pourraient sembler contradictoires. Son travail, notamment exposé dans son livre « The Evolution of Cooperation », nous propose de découvrir les bases des mécanismes sous-jacents de la coopération et les conditions qui la favorisent.

Axelrod a organisé un tournoi de simulations informatiques appelé le « tournoi de la coopération » dans lequel différentes stratégies de coopération ont été testées. Les résultats ont démontré que la stratégie gagnante était une stratégie simple qui consiste à coopérer initialement, puis à réagir en fonction du comportement de l’adversaire – coopérer si l’adversaire coopère, et “punir” s’il trahit.

Les conclusions de cette expérience permettent de souligner que la réciprocité, la clarté, et la capacité à ajuster le comportement en fonction des actions de l’autre sont des éléments clés dans le maintien de la coopération qui repose donc sur 5 grands principes :

  • la confiance, à priori, et la transparence dans les modes de fonctionnement
  • la bienveillance (l’esprit gagnant-gagnant et l’intention positive),
  • l’exigence de réciprocité,
  • le refus de la maltraitance éventuelle et la sanction,
  • l’indulgence et le pardon pour éviter l’escalade du conflit et s’inscrire de nouveau dans une relation de coopération.

Et ça peut se construire …

Si la coopération émerge grâce à ses différentes dimensions, vous pouvez vous en inspirer pour développer ces conditions au sein de votre équipe grâce à un travail autour de :

  • La communication qui permet aux acteurs de mieux se comprendre, de construire des normes de comportement et de résoudre les malentendus pouvant mener à des conflits (Un processus de résolution de conflits efficace permettra de maintenir des relations positives et de prévenir la détérioration de la coopération). La transparence et l’information complète sont essentielles puisque lorsque les individus ont une connaissance précise des actions de leurs collègues, la confiance se développe plus facilement, renforçant ainsi la propension à coopérer
  • La connaissance réciproque des membres de l’équipe, leurs préférences et leurs modes de fonctionnement
  • La définition d’objectifs communs clairs et partagés et la célébration des réussites qui renforcera le sentiment d’appartenance et stimulera donc la coopération
  • La valorisation de la diversité des idées et des compétences au sein de l’équipe qui enrichira la réflexion et favorisera l’émergence de solutions créatives
  • Le partage des responsabilités. Vous renforcerez le sentiment d’équité et encouragerez chaque membre à contribuer activement
  • La formation et le développement des compétences de l’équipe qui renforcera la confiance en soi des collaborateurs et favorisera une culture d’apprentissage
  • L’animation de réunions efficaces et régulières pour discuter des progrès, des défis et des idées.

On s’en parle un peu plus ?

Derniers articles

Articles

L’intelligence collective : quand la synergie des idées dépasse la somme des individus

Construire une vision partagée ? Définir sa raison d’être ? Générer les conditions pour faciliter les échanges au sein d’un groupe ?

Articles

Nouveau manager, pourquoi se former ?

Nous partons régulièrement du principe qu’un excellent expert fera un très bon manager sans aucune formation ni accompagnement.

Articles

Une pratique au service d’une communication efficace : les feedback

Littéralement le feedback signifie nourrir “feed” en retour “back”. C’est une information transmise d’une personne à une ou plusieurs personnes ...

Articles

La communication non violente, pourquoi faire, comment faire ?

La Communication Non Violente (CNV), appelée aussi communication bienveillante, communication empathique, ou encore communication authentique a été créée par le psychologue américain Marshall B. Rosenberg.

Actualités

L’Ekho Expérience / Le bêtisier

Ce sont 19 Ekho Expériences que nous avons partagées sur Instagram.